L’ingénieur civil exploite la puissance des systèmes informatiques pour développer des solutions innovantes aux problèmes complexes, comme les systèmes d'information mondiale (World Wide Web et Internet des objets), l'intelligence artificielle (pour les voitures autonomes, par exemple) et de puissants outils d'analyse de données, utilisés notamment dans la recherche médicale.

Voir le programme de cours

Spécialisations 

 
  1. Computer Engineering

    Computer engineering concerne le développement intégré de l’électronique et du logiciel. L’électronique numérique et l’informatique étant des domaines relativement proches, les cours approfondissent l'architecture numérique de l'ordinateur ainsi que les techniques matériels pour le traitement des informations en temps réel.

  2. Intelligence artificielle

    L’objectif de l'intelligence computationnelle est de rendre nos ordinateurs encore plus puissants, encore plus conviviaux, encore plus invisibles, omniprésents et indispensables à la fois. Cette intelligence computationnelle est mise en œuvre partout : dans le fonctionnement du GPS ou de Google, dans les images de synthèse hollywoodiennes, dans les diagnostics médicaux et les logiciels de jeu d'échec, dans les systèmes automatisés de reconnaissance ou de synthèse de la parole, et enfin dans les robots, que ceux-ci conduisent ou construisent des voitures, opèrent à cœur ouvert ou jouent au football. Nous offrons des cours d’introduction aux techniques symboliques et numériques de raisonnement, d’optimisation heuristiques et d'apprentissage qui forment la base du domaine. Sans oublier les techniques originelles de l’intelligence artificielle (raisonnement, traduction automatique, représentation des connaissances, apprentissage et fouille de données), elle couvre aussi le domaine plus récent de l’intelligence en essaim et de la robotique collective.

  3. Multimédia

    Que ce soit pour les loisirs (jeux, cinéma, …), l’industrie (analyse vidéo, contrôle de qualité,...) ou la santé (imagerie médicale, télé-diagnostic, ...) l'image et les médias en général occupent une part croissante des applications. Tous les domaines de notre société de l’information sont concernés par les applications multimédia.

  4. Algorithmes et optimisation

    Comment rendre plus efficace la distribution des paquets dans un réseau de communication tel qu’Internet ? Quelles sont les méthodes permettant de faire les meilleurs choix lorsqu'il faut tenir compte de plusieurs critères ? Comment assigner des fréquences de communications minimisant les interférences dans un réseau de senseurs sans fil ? Quelle est la complexité de ces tâches ? « Optimisation et algorithmes » aborde les nombreux outils et abstractions mathématiques permettant de formaliser et résoudre les problèmes d'optimisation et de décision. Ces outils incluent en particulier la programmation mathématique, l'algorithmique combinatoire et géométrique, et la théorie de la décision. Les cours de ce sujet ont pour objectif d'amener l'étudiant à pouvoir modéliser correctement des problèmes d'optimisation tels que ceux mentionnés ci-dessus, ainsi qu'à choisir une méthode appropriée pour les résoudre. Les aspects de complexité algorithmique, de choix de structures de données appropriées, ainsi que l'étude théorique et empirique de l'efficacité des méthodes de solutions sont abordées.

  5. Web et systèmes d'information

    Aujourd’hui notre société est basée sur l’information, et plus précisément, l’information sous forme numérique. Que ce soit des données traditionnelles, comme les données personnelles, commerciales ou des données complexes, comme les données multimédia, géographiques, génétiques, le type et la quantité d’informations stockées et consultées sous forme numérique a explosé au cours de ces dernières années (connu en Anglais sous le terme « big data »). Par conséquent, la demande de l’industrie pour des spécialistes de la gestion d’information et analyse des données est énorme.

  6. Logiciels et systèmes critiques 

    Les applications de l'informatique sont aujourd'hui très nombreuses et diversifiées. L'ordinateur a depuis longtemps perdu son statut de machine de bureau, et est utilisé dans différents environnements qui ont chacun leurs contraintes. Le talon d'Achille de ces différentes applications reste certainement le logiciel. En effet, il est, encore aujourd'hui, difficile d'écrire du logiciel qui est à la fois correct et efficace, surtout s'il s'agit de logiciel de grande dimension (plusieurs millions de lignes de code). Certains échecs industriels récents (crash lors du premier vol d'Ariane 5, appareils de radiothérapie délivrant des doses trop élevées de radiation,...) ont eu des conséquences retentissantes, tant sur le plan humain qu'économique, et ont finalement pu être imputés à des erreurs (bugs) dans un logiciel de contrôle.

Mis à jour le 28 mai 2019