INTERdisciplinary multiscale Assessment of a new generation of Concrete with alkali activated maTerials

Projet EOS S. StaquetCe projet vise à combler les lacunes qui existent dans la connaissance des matériaux à activation alcaline (MAA), connaissance qui a permis de décoder les propriétés physiques à différentes échelles des matériaux à base de ciment Portland, le type de ciment le plus classique.

Le but des recherches est de parvenir à une compréhension approfondie des mécanismes fondamentaux à l’origine du processus de solidification des MAA, ainsi que de leurs propriétés rhéologiques (ouvrabilité, état frais), de leur stabilité volumique (retrait et risque de fissuration), et de l’évolution de leurs propriétés mécaniques (prise, résistance et viscoélascticité). Ces recherches s’accompagneront d’une modélisation prédictive multi-échelle.

Une meilleure compréhension du comportement des MAA et le développement des capacités actuelles de recherche devraient permettre d’aboutir à la mise au point de nouvelles méthodes de formulation de MAA à partir de leur microstructure. Ce projet permettra de découvrir de nouvelles techniques et de renforcer ou d’enrichir des techniques fondamentales, tout en posant une base scientifique pour l’élaboration de liants respectueux de l’environnement.

Le projet INTERACT est coordonné par l’ULB (département BATir, École polytechnique de Bruxelles — Stéphanie Staquet & Arnaud Deraemaeker), en partenariat avec des équipes de la KUL, de l’université de Gand, de l’institut flamand pour la recherche technologique (VITO) et de l’université technique de Vienne (TU Wien).
 

  • Dates
    Créé le 13 août 2018