Publié le 5 juin 2020 Mis à jour le 5 juin 2020

A la demande de MSF, le service BEAMS a élaboré un prototype qui monitore les paramètres de santé des malades du Covid-19. Objectif : suivre les patients à distance pour les prendre rapidement en charge en cas de problème.

A la demande de Médecins Sans Frontières, le service BEAMS travaille depuis fin avril sur un dispositif capable de mesurer trois paramètres vitaux chez les patients atteints du Coivd-19 : la température, le rythme cardiaque et le taux de saturation en oxygène dans le sang. « MSF a en effet remarqué qu’il s’agissait des meilleurs indicateurs pour prédire si un patient devait être hospitalisé d’urgence », explique François Quitin, professeur d’électronique, qui travaille sur le projet avec Orianne Bastin, Antoine Nonclercq, Michel Osée et d’autres chercheurs.

Pour accompagner au mieux les patients à distance, le dispositif, conçu pour être porté autour du biceps, intègre une batterie et peut envoyer les données sur de longues distances. « Celle-ci voyagent via le réseau 2,5 G, présent à peu près partout dans le monde », précise François. Si les tests en Belgique se révèlent concluants, l’appareil sera en effet utilisé par MSF dans les pays africains touchés par le Covid-19. « Il pourra également servir pour d’autres maladies, comme Ebola par exemple. Cela permettra de sauver des vies. »