Publié le 28 mai 2019 Mis à jour le 5 juin 2019

Vendredi 7 juin se tiendra le premier séminaire académique sur les systèmes autonomes au nouvel incubateur universitaire de Nivelles.

Après son lancement en janvier dernier, ID2Move, l’incubateur universitaire basé à Nivelles et consacré aux systèmes autonomes, accueillera son tout premier séminaire académique interuniversitaire vendredi 7 juin.

Espace de vol

Ce séminaire offrira l’occasion de participer à des exposés et à des débats ouverts, mais aussi de discuter avec les principaux groupes de recherche universitaires belges actifs dans les systèmes autonomes, de découvrir le projet ID2Move, de visiter son infrastructure et de participer à des démonstrations de drones.

Un moment décisif

Avec cet événement, le projet entend se rapprocher un peu plus de son objectif : devenir le centre de référence sur les systèmes autonomes en Europe. A terme, ID2Move rassemblera en effet chercheurs, entreprises et start-ups innovantes autour du développement de solutions pour drones, voitures et sous-marins autonomes et ballons dirigeables.

 « La première phase du projet vient de s’achever. Sur les 600 m² de surface disponible, tout est loué par des entreprises », explique Patrick Mascart, ID2Move Manager. Avec la deuxième phase des travaux, le site devrait encore gagner 1500 m² d’ici fin septembre. L’espace comprend déjà une zone de test intérieur de 500 m² bientôt équipée de caméras pour la détection et le suivi des mouvements et un simulateur de vents, ainsi qu’une zone de test extérieure de 4,2 hectares, qui pourrait encore s’étendre.

« Après le séminaire du 7 juin, on attend un engagement plus important des chercheurs, que ce soit en Belgique ou à l’étranger, car le projet se base sur l’échange », appuie Patrick Mascart. Des ingénieurs d’Italie et d’Allemagne sont ainsi attendus de pieds fermes à Nivelles pour engager de nouvelles collaborations.

L’ULB à la manœuvre

Démonstration de drones - janvier 2019

De leur côté, les services de l’École polytechnique de Bruxelles se tiennent prêts : SAAS, BEAMS, ATM et la plateforme Panorama ont montré un grand intérêt pour le projet, porté par l’ULB et l’intercommunale In BW, et soutenu par la Région Wallonne et des entreprises privées. « ID2Move offre la possibilité d’accéder à des financements par le biais d'entreprises spécialisées et de partager des équipements, des savoirs et des services, s’enthousiasme Patrick Hendrick (ATM), artisan du projet. Nous espérons y envoyer des chercheurs très prochainement ! »