Publié le 14 mars 2021 Mis à jour le 23 mars 2021

Dans le cadre de la semaine belge de l'intelligence artificielle (AI4Belgium), l'ULB, la VUB et le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale annoncent le lancement d'un nouvel institut d'intelligence artificielle pour le bien commun.

Annemie Schaus et Caroline Pauwels, respectivement rectrices de l'ULB et de la VUB, étaient fières d'annoncer le lancement de FARI, l'institut d'intelligence artificielle pour le bien commun. Cette initiative a également reçu l'aval des ministres de la Région de Bruxelles-Capitale, Barbara Trachte et Bernard Clerfayt.

Le FARI est une structure unique qui vise à rassembler plus de 300 chercheurs en IA et disciplines associées, autour de projets pouvant bénéficier à l'intérêt général. L'institut encouragera la recherche sur une intelligence artificielle fiable, transparente et explicable. Il aura également pour objectif d'aider la Région de Bruxelles-Capitale et ses habitants à relever certains des défis auxquels ils sont confrontés dans divers domaines. Les chercheurs de FARI fourniront des idées et contribueront à des projets sur le transport, le développement durable, les services de santé, les consultations civiques sur l'IA et les algorithmes. Ses projets impliqueront activement les citoyens et renforceront l'éducation sur l'IA et ses impacts dans la région.

L'institut vise à créer un pont entre les experts en IA, les citoyens, les entreprises et les organisations locales. Il disposera de trois pôles : un pôle de recherche et d'innovation, un groupe de réflexion sur l'IA, les données et la société, et un pôle de test et d'expérience de l'IA.

L'institut a officiellement commencé ses activités en 2021, des projets pilotes aux activités de sensibilisation (conférences, partenariats). Il s'installera dans ses bureaux de BeCentral en avril 2021.
Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be