Publié le 15 mai 2019 Mis à jour le 15 mai 2019

Diplomée en 2018 d’un master en ingénieur civil informatique, Erica Berghman vient de remporter un prix HERA pour son mémoire sur un système de filtration naturelle sous lit de rivière.

Erica Berghman - Lauréate du prix HERA Sustainable Design & Engineering

Ce jeudi 9 mai, Les Higher Education & Research Awards for Future Generations (HERA) ont récompensé les mémoires de Master et les thèses de doctorat qui se sont distingués par leur démarche systémique (à 360°) et leur valeur sociétale. Dans la catégorie « Sustainable Design & Engineering », c’est Erica Berghman (Ir. 2018) et son travail sur la filtration naturelle sous lit de rivière, mené dans le cadre de la Codepo (promoteur : Benoît Haut), qui ont convaincu le jury.

Une solution complète, simple et accessible

Pour résoudre le problème d’approvisionnement en eau potable des populations villageoises de Camiri, en Bolivie, Erica s'est attelée à perfectionner un système quasi-autonome de filtration de l'eau utilisant le lit de la rivière comme filtre naturel : un procédé peu onéreux, peu énergivore et raccourcissant d'une façon drastique la chaîne classique d'épuration des eaux. Le jury a souligné l’enjeu majeur que représente le projet, ainsi que le travail de recherche poussé qui a permis à Erica d’aboutir à une solution « complète, simple et accessible ».

Erica a en effet significativement amélioré la modélisation et la simulation du système - notamment par une étude plus approfondie des galeries existantes et de la largeur du domaine pris en compte – ce qui a permis d'affiner la prédictibilité de la productivité. « Quand je travaille sur un projet, je trouve ça important de le comprendre dans son entièreté, c’est pourquoi j’ai étudié le sujet de manière systémique et intégré les travaux précédents sur le sujet. Ces travaux (de Charlotte Van Engeland, Sandrine Willemart, Julie Blavier, Odile Vekemans) sont à féliciter également car ils ont permis de poser des bases déjà très solides au projet avant que je ne m’y attelle », assure modestement Erica, très heureuse de son HERA Award.

La lauréate espère à présent que le prix offrira davantage de visibilité à ce type de systèmes afin de de les multiplier et d’apporter une solution concrète au problème d’accès à l’eau potable. « Je suis aussi contente de voir que le projet se poursuit avec Léonard d’Arago (EPB, Chimie) qui travaille sur la qualité de l’eau et j’espère que dans le futur, quelqu’un pourra combiner ces deux aspects. »

Erica Berghman a terminé en juin 2018 son master en ingénieur civil informatique à l’École polytechnique de Bruxelles (ULB). Elle est actuellement assistante technique à l'ONG ULB-Coopération, où elle se charge de l'informatisation de l'hôpital provincial du Nord Kivu (RDC).

Le mot du promoteur 

« Erica a effectué un travail remarquable toute l’année : j’ai fort apprécié son implication dans le travail, sa volonté de comprendre les choses en profondeur et le fait qu’elle a vraiment veillé à travailler dans un esprit de coopération au développement. En effet, elle a porté une grande attention à la pérennisation de ses résultats et à leur transfert vers nos partenaires boliviens.»

Benoît Haut