1. Ecole polytechnique de Bruxelles
  2. Accueil
  3. L'École
  4. Actualités

Nouveaux ERC à l’ULB: filtre cérébral, bactéries multi-résistantes, ondes gravitationnelles et mathématiques

Publié le 10 décembre 2019 Mis à jour le 6 janvier 2020

Nos chercheurs viennent de décrocher des bourses européennes "ERC Consolidator Grants".

Des chercheurs de l’ULB viennent de décrocher de prestigieuses "ERC Consolidator Grants". Décernées par le Conseil Européen de la Recherche, ces bourses soutiennent les chercheurs qui veulent établir une équipe de recherche et développer leur carrière. Présentation des projets.

---

cerveau Le projet "Ctrl-BBB" de Benoit Vanhollebeke, Investigateur WELBIO au Laboratoire de Signalisation Neurovasculaire (Faculté des Sciences, Biopark et ULB Neuroscience Institute). Le but est d’étudier la régulation complexe de la barrière hématoencélaphique, qui fournit le cerveau en oxygène et en nutriments, mais bloque également l'infiltration de cellules et de composés potentiellement toxiques ou médicamenteux (plus d’infos).

---

bactéries DiStRes est l’acronyme du projet porté par Abel Garcia-Pino, chercheur WELBIO au Département de Biologie Moléculaire (Faculté des Sciences, BioPark) et co-directeur au Molecular Biophysics & Structural Biology Lab (Faculté des Sciences également). Il s’intéresse aux superbugs, ces bactéries multi-résistances, capables de résister aux traitements antibiotiques (plus d’infos).

---

ondes gravitationelles Les ondes gravitationnelles sont difficiles à détecter : leur signal peut être parasité par l’activité sismique de la Terre et des variations dans son champ de gravité. Le projet SILENT de Christophe Collette, chercheur au BEAMS (École polytechnique de Bruxelles), propose de développer une nouvelle plateforme pour isoler au mieux les détecteurs d’ondes gravitationnelles (plus d’infos).

---

équations math L’ULB est également l’institution partenaire du projet COR-RAND d’Antoine Gloria, attaché au Département de Mathématique de la Faculté des Sciences. Il s’intéresse à l’influence du hasard sur les équations dérivées partielles. Ces équations permettent de modéliser la plupart des phénomènes physiques, comme la propagation des ondes sismiques, acoustiques, etc. (plus d’infos).



 Tous les projets ERC de l'ULB

Contact
Service Communication Recherche : 02 650 92 03 // com.recherche@ulb.ac.be