1. Ecole polytechnique de Bruxelles
  2. Accueil
  3. L'École
  4. Actualités

Véronique Halloin nommée Chevalier de la Légion d’Honneur

Publié le 28 juin 2021 Mis à jour le 28 juin 2021

Véronique Halloin (Ir. Chimie 1986), ancienne professeure de l'École et secrétaire générale du FNRS, vient d'être nommée Chevalier de la Légion d’Honneur par l'ambassadrice de France en Belgique.

Véronique Halloin Lundi 21 juin, Véronique Halloin a reçu les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur des mains de l’Ambassadrice de France en Belgique, Hélène Farnaud-Defromont. Cette distinction met à l’honneur une femme de science dont l’engagement en faveur de la connaissance et de la coopération transfrontalière a été constant et remarquable.

Secrétaire générale du Fonds pour la recherche scientifique, Véronique Halloin travaille à mobiliser le monde de la recherche sur les grands enjeux sociétaux dont la lutte contre la Covid-19, notamment. "Elle a à cœur de renforcer les liens qui unissent la France et la Belgique dans le domaine de la recherche, et elle contribue à développer les échanges entre les communautés scientifiques grâce à des accords de coopération ou au programme franco-belge de mobilité des chercheurs « Hubert Curien »", a expliqué l'Ambassade de France en Belgique. 

Son parcours

Véronique Halloin est ingénieure civile chimiste de formation et docteure en Sciences appliquées. Après un post-doctorat au « Von Karman Institute for fluid dynamics », elle rejoint l’ULB où elle successivement les postes d’assistant enseignant, de chargé de cours et enfin de professeur ordinaire en 2000. Directrice du département de Génie Chimique, ses thématiques de recherche portent alors sur la conception et l’optimisation de procédés industriels de transformation de la matière et de l'énergie, et plus spécifiquement sur le développement de méthodes multi-échelles permettant de comprendre, modéliser et prédire le comportement de systèmes multiphasiques. De 2002 à 2006, elle assure également la vice-présidence et la présidence de l'École interfacultaire de Bioingénieurs avant d'être nommée en 2006 au poste de vice-rectrice de l’ULB, en charge de la recherche et du développement. C'est enfin en 2008 qu'elle devient Secrétaire générale du Fonds de la Recherche Scientifique-FNRS.