Publié le 10 juin 2021 Mis à jour le 22 juin 2021

Julien Garçia Arenas (Ir.2020) a remporté le prix de la CREG 2020 décerné au meilleur mémoire belge consacré au secteur de l’énergie.

Julien Garcia Arenas La CREG (Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz) a décerné le prix 2020 à Julien Garçia Arenas, Ir électromécanique 2020, pour son mémoire de fin d'études intitulé "Simulation of integrated systems : a first contribution towards a technoeconomic assessment tool for multienergy systems". Co-dirigé par Patrick Hendrick (ATM) et Pierre Henneaux (BEAMS), le travail, élaboré dans le cadre de l'accord de Paris sur le changement climatique, porte sur l'exploitation des synergies entre les vecteurs énergétiques dans des systèmes intégrés pour une transition vers une économie énergétique décarbonée. 

"L'objectif de ce mémoire était de développer un premier outil technico-économique capable d'optimiser les interactions entre les vecteurs énergétiques tels que l'électricité, l'hydrogène, le méthane et la chaleur, et de l'appliquer au cas de la Belgique pour deux années cibles : 2030 et 2050", explique Julien, engagé comme chercheur chez ATM depuis septembre. 

La CREG attribue chaque année depuis 2015 son prix du meilleur mémoire belge consacré au secteur de l’énergie. Le prix de la CREG vise à récompenser un travail de fin d’études de 2e cycle, en lien direct avec les compétences de la CREG, rédigé par un étudiant en dernière année de Master d’une université du pays ou d’une haute école, qui aura fait preuve, dans ce travail, de créativité, d’innovation et de pertinence. Le lauréat se voit offrir par la CREG une somme de 2.500 € et la possibilité de réaliser un stage au sein de la CREG.